175 lauréats ont été sélectionnés lors de la quinzième édition du concours national d'aide à la création d'entreprises et de technologies innovantes, dont la remise des prix s'est déroulée dans les locaux du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mardi 2 juillet 2013. 120 lauréats de la catégorie « en émergence » et 55 lauréats de la catégorie « création-développement » ont été retenus par le jury.

Créé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans la dynamique de la loi de 1999 sur la recherche et l'innovation, le concours fête cette année sa 15e édition, avec 175 lauréats sélectionnés parmi plus de 900 candidatures. 120 lauréats "en émergence" ont été sélectionnés par des jurys régionaux, 5 d'entre eux ont été plus particulièrement distingués et bénéficieront d'un accompagnement spécifique auprès des 55 lauréats "création-­développement" distingués par le jury national. En Corse, 3 projets ont été sélectionnés¹ dans la catégorie "émergence" mais aucun dans la catégorie "création-développement".

La ministre a tenu à souligner "la part grandissante des projets issus de la recherche publique. Ils représentaient seulement 28 % des projets en 2000. Depuis 2007, ils sont majoritaires et constituent, en 2013, 61 % des projets, illustrant l'apport de la recherche pour l'innovation et l'emploi."

Par ailleurs, « 59 % des lauréats ont été accompagnés par un incubateur public, signe d'une synergie entre acteurs situés en amont de la création d'entreprise et le concours » estime le ministère... Sauf en Corse, hélas.

Lors de cette remise de prix, la ministre a d'ailleurs affirmé sa volonté de renforcer le rôle de ce concours :

  • en renforçant l'accompagnement des lauréats et la croissance des entreprises innovantes, en développant les offres de formation à l'entrepreneuriat, la mise en réseau des lauréats pour favoriser les échanges d'expériences entre créateurs et entrepreneurs confirmés ;
  • en valorisant l'entrepreneuriat étudiant, avec la création pour la prochaine édition d'un "prix spécial" pour les étudiants, avec un accompagnement en formation spécifique, associé à un label "étudiant entrepreneur" et des droits spécifiques associés.



¹ Les projets retenus par le jury régional sont :

  • Pharmacie, sciences du vivant & biotechnologies :
    • ANTHELYA (Matthieu SERGENT FERRERI), détection non invasive et en temps réel de la perte de masse graisseuse –
    • Nature BioExtracts (Nayme BEN AMARA), extraction écologique de polyphénols antioxydants ;
  • Informatique logiciel & TIC :
    • Shower Hero (Ghjuvan'carlu SIMEONI), jeu de terminaux verseurs connectés, intelligents et autonomes pour une optimisation de l'utilisation de l'eau domestique.