Le 8 octobre 2013, l'assemblée générale constitutive portait sur les fonts baptismaux la nouvelle structure support de l'incubateur d'entreprises innovantes en Corse, « INIZIÀ ». Dans le même temps, les membres fondateurs inauguraient les nouveaux locaux, sur le parc technologique de Bastia, qui hébergeront les porteurs de projets accompagnés par l'incubateur.

Logo_inizia__2_.png


Extraits des différents articles et reportages recensés sur le sujet :

FRANCE 3 CORSE VIA STELLA


CORSE NET INFOS

Bastia : L'incubateur Inizià dans ses locaux

« L'incubateur d'entreprises innovantes de Corse, Inizià est désormais dans ses murs au parc technologique de Bastia. Ses nouveaux locaux ont été inaugurés mardi après-midi en présence de Jean Zuccarelli, conseiller exécutif et président de l'Adec, Paul-Marie Romani, président de l'université de Corse et Jacques Pomonti, président du comité de sélection et de suivi de l’Incubateur Territorial de Corse ». « Les membres fondateurs de la nouvelle structure de portage, qui a pris la forme d'une association type loi 1901, de la collectivité territoriale de Corse, des communautés d'agglomération de Bastia et d'Ajaccio, des chambres de commerce et d'industrie territoriales d'Ajaccio et de Bastia et la chambre de commerce de Corse et de l'université, étaient également là pour porter Inizià sur les fonts baptismaux et pour accompagner l'avènement de l'incubateur dans ses murs. Un incubateur qui depuis 2005, date de sa création, a acquis ses lettres de noblesse. "Il peut faire état d'un excellent bilan qui prouve la pertinence d'un tel outil dont la Corse ne peut se passer" a souligné Jean Zuccarelli. "C'est aussi ce qui a amené Lucio Paderi, de la commission européenne, à demander à ce que le dispositif d'incubation s'amplifie". Cela ira de pair avec des solutions d'hébergement. Ainsi après Bastia, mardi, Inizià disposera de locaux à Corte et à Ajaccio. "Nous avons initié une nouvelle étape du dispositif d'incubation et je souhaite qu'il puisse étendre son activité de plusieurs manières" a ajouté le président de l'Adec en souhaitant que Inzià devienne un incubateur généraliste et qu'il accueille "des projets même non issus ou liés à la recherche publique". "Il faut aider les succès-stories à se multiplier, les rendre pérennes et conquérantes à la fois sur le marché local, à l'extérieur et même à l'étranger" ajouté Jean Zuccarelli en se félicitant du fait que la travail accompli à la CTC en compagnie d'Emmanuelle de Gentili - retenue par ailleurs Mardi - ait porté de tels fruits. "La Corse n'a pas d'autres issues que de sortir par le haut" a ajouté Jacques Pomonti. " Nous avons des atouts mais nous ne les exploitons pas suffisamment. Avec Inizià on fera cela mieux et nous irons plus vite." Paul-Marie Romani a ensuite rappelé comment les projets structurants menés par l'université de Corse dans l'intérêt environnemental de l'Île (MYRTE à Vignola, Stella Mare à la Marana, l'étude des incendies de forêt) "s'inscrivaient dans la dynamique de l'incubateur, un instrument parfaitement adapté à tous ces projets". »

Bastia - Le 8/10/2013

LE PETIT BASTIAIS

Inizià prépare l'économie de demain

« Un incubateur pour soutenir la création d’entreprises innovantes »
« Créé en 2005, l’Incubateur Technologique Territorial de Corse (I2TC) entre dans une nouvelle phase, plus dynamique, plus fonctionnelle, destinée à faciliter l’accompagnement des porteurs de projet mais aussi la recherche, la valeur ajoutée et l’innovation. Ainsi, INIZIÀ, le projet d’incubateur d’entreprises innovantes, a été officialisé le 8 octobre dernier dans les locaux de la Maison du Parc Technologique de Bastia, en présence des principales entités en charge de sa gestion, la Collectivité Territoriale de Corse à travers l’ADEC, l’Université de Corse, la CCIR et les CCIT de l’île ».
« INIZIÀ pourra s’appuyer sur le partage d’expériences des gestionnaires de la structure en matière de recherche, d’innovations (Université de Corse) ou de développement économique (réseau consulaire). Dans le domaine de l’environnement, de la valorisation des ressources naturelles et des énergies renouvelables, dans le cadre des NTIC, il s’agit de faire émerger une véritable Corse de l’innovation, de passer du stade de la recherche à la commercialisation et surtout de rentrer de plain-pied dans le grand concert de la mondialisation ».
« Avis aux investisseurs, aux porteurs de projets, le message porté par INIZIÀ repose sur une forte symbolique, celle d’une Corse qui veut réussir, d’une Corse qui positive. L’accompagnement et la mise à disposition de locaux constituent ainsi des mesures indispensables pour l’émergence d’entreprises innovantes ».


CORSE MATIN