Le 16 juillet 2014, Paul GIACOBBI, Député de Haute-Corse et Président du Conseil exécutif de Corse et Jacques POMONTI, Président de l’Incubateur d’entreprises innovantes INIZIÀ, ont signé la convention de partenariat liant la Collectivité Territoriale de Corse et l'Incubateur d'Entreprises Innovantes INIZIÀ, en présence de Jean ZUCCARELLI, président de l’Agence de Développement Economique de la Corse.

L’innovation constitue un des axes prioritaires de l’action de la CTC et de l’Etat dans le cadre des programmations communautaires 2007–2013 et 2014–2020. En janvier 2011, l’Assemblée de Corse a adopté une stratégie régionale de l’innovation. Il s’agissait d’apporter une réponse à l’Union Européenne soucieuse de doter les régions (engagées dans l’objectif Compétitivité Régionale et Emploi) d’un document de référence en matière de politique de l’innovation. Il s’agissait aussi de définir les orientations stratégiques communes permettant de susciter et d’accompagner l’innovation en Corse, fortement génératrice de valeur ajoutée et créatrice d’emplois. Dans ce cadre, l’Incubateur Technologique Territoriale de Corse (I2TC), créé en 2005 et porté de manière transitoire par l'Agence de Développement Economique de la Corse (ADEC), a joué un rôle déterminant.

En effet, l’I2TC a occupé un rôle majeur dans l’accompagnement de projets innovants via le financement de l’ingénierie de l’innovation, en offrant aux porteurs de projet un appui en matière de formation, de conseils et de recherche en financements. Grâce aux financements de la CTC et du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, après plus de 7 années d’expériences sur le terrain, au sein du réseau français d’innovation Retis, l’I2TC dispose aujourd’hui d’une méthodologie « sur mesure » de soutien individuel et personnalisé aux entrepreneurs qui souhaitent mettre en œuvre un projet innovant d’essaimage académique, ou lié à la recherche publique.

Afin de renforcer les outils permettant de détecter et d’accompagner les projets innovants, la CTC a souhaité engager une réflexion visant à donner plus d’ampleur à l’I2TC, orientée autour de 2 axes :

  • élargir le périmètre d’action actuel de l’I2TC en lui permettant également d’incuber des projets non issus ou non liés à la recherche publique,
  • lui garantir un cadre juridique plus conforme avec celui des autres incubateurs nationaux, notamment en recherchant un nouveau mode de portage plus partenarial et lui permettant d’agir avec la souplesse et la réactivité nécessaires.

Pour parvenir à ces objectifs, l’Assemblée de Corse a approuvé la modification du mode de portage de l’Incubateur régional , désormais porté par une structure associative, INIZIÀ. Compte tenu de cet ajustement, la CTC a prévu d’apporter une contribution financière destinée à alimenter un fonds régional d’ingénierie de l’incubation pour accompagner les projets innovants. Ce fonds est également destiné à permettre une meilleure détection des projets, mais aussi à participer à l’animation de l’écosystème d’innovation, favorisant l’éclosion de projets d’entreprises à haute-valeur ajoutée sur le territoire de la Corse.

Signature_Gicobbi_Pomonti.jpg

Article du Corse Matin (25/07/2014) :

20140725_CorseMatin_-_Convention_CTC.png

INIZIÀ est soutenu par la Collectivité Territoriale de Corse, l'Union Européenne, l'Etat, la CAPA, la CAB, les CCIT d'Ajaccio et de Bastia, la CCI de Corse et l'Université de Corse.