Vu sur le Web (Corse Matin du 31 mai 2018)  Stéphane Leca, Qwant Music, Pierre Gambini, Polytopes, et Emmanuel Pierre, directeur d’Inizià, l’incubateur d’entreprises innovantes territorial, réunis pour porter l’opération de crowdfunding lancée sur Ulule.

 

PHOTO E. RAGUZ (Corse Matin)


« Que celui qui n’a jamais aimé entendre du bon son face à un paysage de rêve leur jette le premier casque audio. Devant vous, la mer, la montagne, la culture, l’architecture, à la ville comme dans l’intérieur, en Corse mais aussi à l’autre bout du monde. Dans vos oreilles, des créations, les vôtres peut-être, et à l’autre bout du fil, une équipe, insulaire et un projet ambitieux. Ça s’appelle la "Bande originale du réel" et derrière le projet, Pierre Gambini, rejoint par toute une petite troupe. L’homme est connu pour aimer expérimenter. Depuis quelques mois, en rejoignant l’équipe de Qwant, il ajoute une corde à sa guitare et voit encore plus loin avec l’application Polytopes.

"L"idée est née en travaillant pour Arte sur la découverte de paysages, rappelle-t-il. Je me suis dit qu’il était dommage qu’on ne puisse pas entendre des morceaux de musique sur place." Des lieux musicalisés, en somme, et une fenêtre, celle de votre smartphone, qui "s’ouvre" à l’approche d’un village, d’une église, d’une plage. Des notes sur des images, bien réelles, et depuis quelques jours, une opération de crowdfunding sur la plateforme Ulule, visant à consolider financièrement l’initiative, à enrichir artistiquement l’opération.

Jusqu’au 9 juillet, les contributeurs peuvent donc apporter leur pierre à l’édifice. En versant de l’argent, évidemment, en proposant également leur vision, au travers de créations propres, ou en utilisant un morceau déjà existant pour illustrer un lieu. "On m’a demandé s’il était possible de mettre du heavy metal sur un site napoléonien ? Évidemment. Ceci illustre, aussi, la personnalité de l’homme, son côté violent, bouledogue." Ou comment exploser les audioguides parfois trop plan-plan, offrir une alternative.

C’est ce qui a séduit Inizià, l’incubateur de la collectivité de Corse, qui accompagne Polytopes. "Il y a le côté technologique, bien sûr. Mais c’est aussi intelligent dans la façon de promouvoir le patrimoine différemment. Et ça n’existe pas ailleurs." Pour l’instant. En embarquant Qwant et sa force de frappe de 60 millions de requêtes par mois, IMusic School (qui offrira des cours aux musiciens sélectionnés), KR Home studio, pour la promotion nationale, et Music Cover and Creation, Polytopes compte bien dépasser les frontières. Franchir le mur du son ».

L. A.