Vu sur le Web (Corse Matin du 25 octobre 2018) ► Le 15 et le 16 novembre, 8 startups corses participeront avec des Sardes, des Ligures, des Toscans et des entrepreneurs en devenir originaires de Paca, au premier Fri_Start Summit. Une opération menée à l’échelon local par l’incubateur Inizià.

D’ici quelques jours, le 15 et le 16 novembre, huit porteurs de projets insulaires¹ se retrouveront à Sassari , en Sardaigne à l’occasion du premier Fri_Start Summit. Dans cet espace, ils évolueront aux côtés de leurs homologues sardes, ligures et autres. L’événement sera également l’occasion de relever le défi de la Fri_Start Cup. Dans " l’isola sorella", on sent, pour la circonstance, vibrer tout à la fois l’esprit d’entreprise et de compétition. Pour les organisateurs de la manifestation, l’enjeu est de mettre en lumière "les meilleures idées de création d’entreprise dans la zone transfrontalière", autrement dit l’espace de coopération.

Ce faisant, une part du chemin suivi depuis de longs mois au sein d’Inizia, l’incubateur de corse au service de l’innovation, a abouti. "Nous avons deux principales missions. La première correspond à l’incubation de projets innovants. La seconde a trait à l’animation et au soutien de l’innovation, et à la mise en réseau des compétences. Dans ce cadre, nous avons fait le choix de travailler sur deux programmes internationaux. Car, il faut savoir que compte tenu de la taille du marché local, les projets que nous accompagnons visent, à un stade précoce de leur développement, un marché international", explique Stephanie Vanhove, chargée d’affaires Inizia.

De ce point de vue, la feuille de route est définie par Enterprise european network, un réseau composé de professionnels de l’accompagnement d’entreprise et Fri_Start issu d’Interreg maritime 2014-2020, et dont la vocation est de créer pour les cinq régions partenaires - Paca, Corse, Ligurie, Toscane et Sardaigne- un réseau d’incubateurs transfrontaliers. C’est un pan de cette seconde stratégie qui trouvera son illustration à Sassari. "Nous avons commencé en février 2017 par créer et renforcer le réseau transfrontalier des incubateurs, puis élaboré un catalogue de services commun et activé une plateforme multimédia supportant l’incubation d’entreprise. Avant d’élaborer un business plan compétition ou Fri_Start Cup", développe la chargée d’affaires. 16 % de lauréats.

Au printemps 2018, la démarche consistera à auditer les start-up au sein de l’incubateur corse, puis à mettre en place des parcours de formation pour les participants. Puis viendra le mois de juin et avec lui la phase de sélection ultime. "Les start-up, qui en sont à différents moments de leur développement, ont enregistré leur candidature sur le portail Fri_Start. Chacune a ensuite été évaluée par un jury composé de trois experts. Nous avons abouti à une liste de cinquante idées d’entreprises à fort potentiel, dont huit Corses, soit 16 %. Ce qui est un beau score car nous ne représentons que 2 % de la population de ce consortium", se félicite-t-on du côté d’Inizia. Les projets insulaires renvoient tour à tour à la chronométrie et au tracking des coureurs, au stockage d’énergie renouvelable, à l’aide à la décision s’agissant de la génétique des plantes ou à un dispositif de lutte contre certains parasites, dont la xylella fastidiosa. Les futurs chefs d’entreprise sélectionnés envisagent encore leur avenir à travers la fabrication d’un fauteuil très polyvalent pour les personnes handicapées ou d’un système relationnel soignants-patients à l’hôpital. "Fri_Start s’articule, en priorité, autour de secteurs d’activité tels que le tourisme innovant et durable, le nautisme , les biotechnologies et les énergies renouvelables. Nous avions toutefois la possibilité de retenir des projets à forte dimension sociale", commente Stéphanie Vanhove.

En attendant le grand jour, les lauréats insulaires et les autres fournissent leurs arguments au gré "d’un parcours de renforcement des capacités ponctué de différents ateliers en ligne concernant, par exemple, le marché transfrontalier, l’internationalisation et son financement", explique-t-on.

À Sassari, au final , huit start-up seront primées et, du même coup, passeront à l’étape Premiun Fri_Start, assortie entre autres d’une participation à l’Ipem, ou International private equity market, à Cannes, la possibilité d’un séjour au sein d’un autre incubateur et d’une mise en relation avec des investisseurs transfrontaliers. Pour tous, la rencontre sarde s’assimilera à "une expérience très enrichissante avec de belles retombées, ne serait-ce que grâce aux rencontres entre candidats", insiste-t-on. D’autant que chaque région a amené avec elle ses candidats mais aussi des investisseurs.

¹ Nubeus - Jérémy Martinetti ; Appe Bike - Sébastien Rognoni ; Phoenix - Vincent Paolantonacci ; STEPSol - Didier Pierrat-Agostini ; Innova Biocontrole - Sabrina Borgomano ; Izy Bag - Joséphine Canava ; Hospitalink - Florent Bossert-Castelli ; Delta Gee - François Brunetti