Le Crédit Agricole de la Corse, qui a l’ambition de soutenir et d’encourager l’entrepreneuriat et l’innovation, lance à travers « A Fundazione » – sa fondation d’entreprise dont INIZIÀ est membre – son premier appel à projets avec le concours « I-nova By CA » destiné à mettre en avant les initiatives innovantes et utiles. I-nova By CA est ouvert à tout entrepreneur, start-up ou association portant un projet innovant dans son secteur d’activité avec un impact positif et durable pour notre territoire.

A lire, l'article du Corse-Matin du 11 octobre 2019 : « A Funadazione Crédit Agricole joue la carte de l'innovation »

A Fundazione du Crédit Agricole de Corse affiche une « volonté claire de promouvoir l’innovation dans toutes ses dimensions, sociétale, économique et environnementale sur le territoire insulaire ».

Ce parti pris exprimé par Jean-Pierre Guillou, directeur général Crédit Agricole de la Corse, se manifeste à travers l’appel à projet "I-Nova by CA", lancé cet automne par A Fundazione. Le dispositif s’adresse tout à la fois aux entrepreneurs, aux associations et aux start-up qui ont atteint un niveau de maturité avancé. Leur secteur d’activité importe peu. Pourvu qu’ils soient implantés dans l’île, qu’ils prennent appui sur une idée originale et que leur approche induise des retombées "positives et durables" pour la Corse.

Dans le cadre fixé, on "agit sur le territoire avec des projets innovants". Une injonction entrepreneuriale qui illustre une étape importante dans l’évolution de A Fundazione. "Au départ, notre fondation était très orientée économie sociale et solidaire, culture et patrimoine. Au bout de trois années d’existence, nous avons choisi d’ajouter les composantes innovation, mais aussi entrepreneuriat des jeunes et des étudiants", commente Pascal Luigi, directeur général adjoint.

30 000 €

L’approche se conçoit sur le mode partenarial aussi. A Fundazione Crédit Agricole tisse du lien avec, entre autres, l’association Entreprendre pour apprendre (EPA) qui intervient auprès des jeunes, avec Inizià, l’incubateur d’entreprises innovantes de Corse ou encore avec A Fundazione de l’université de Corse. "L’enjeu est d’accompagner de manière concrète de jeunes structures qui amènent de la valeur ajoutée, de l’innovation. Aujourd’hui, les fonds ne doivent plus constituer un problème mais plutôt des solutions amenées par le Crédit Agricole et ses partenaires. Parce que si nous parvenons à construire et à participer au développement du territoire, nous sommes persuadés que ce territoire ira de mieux en mieux et sera animé par des forces et des énergies positives", reprend le directeur adjoint.

Pour l’heure, ces convictions s’appareillent à une enveloppe de 30 000 euros qui sera à partager entre trois voire quatre porteurs de projets d’ici la fin de l’année. Et, à l’évidence, la perspective séduit. "Vingt-deux candidatures à cet appel à projet ont d’ores et déjà été enregistrées", se félicite-t-on.

Et celles-ci devraient être nettement plus nombreuses, compte tenu du calendrier. "Les porteurs de projets ont jusqu’au 12 novembre pour s’inscrire." Le système de parrainage mis en place pourrait aussi produire son effet. "Tous les collaborateurs de la Caisse ont la possibilité d’amener un jeune entrepreneur qui fait partie de leur réseau de connaissances sur I-Nova. Ce qui nous permet d’avoir un déploiement supérieur", admet-on.

A Fundazione a prévu d’étudier toutes les candidatures entre le 12 et le 21 novembre. "À cette date, un jury d’experts et de professionnels procédera à la présélection. Trois critères sont pris en compte : le caractère innovant du projet, son impact sur le territoire et son aspect opérationnel. Nous voulons quelque chose de concret qui puisse être mis en place à très brève échéance", explique Isabelle Poggi, déléguée générale A Fundazione.

Les lauréats seront connus à l’issue de la finale qui se déroulera lors de la première quinzaine de décembre.

Que le plus audacieux gagne !

Véronique EMMANUELLI – Corse-Matin